Le rôle du manager de transition

Un métier au service de la dynamique et de la performance des entreprises.

Accompagner efficacement les changements importants de l'entreprise.

Quand faire appel au Management de Transition ?


manager

La vie de l’entreprise ne suit pas une courbe linéaire. A certains moments clefs de son évolution des compétences ou des expertises particulières vont être demandées au dirigeant. Que ce soit dans une période d’acquisitions, de restructuration ou de lancement de projet, l’entreprise n’a pas toujours les ressources adéquates en internes.

Le Management de Transition répond à ce besoin de compétences expertes, immédiatement disponibles et parfaitement opérationnelles.

Il permet ainsi de proposer à l’entreprise un manager qui intervient directement au cœur même de l’entreprise, prend les décisions qui s’imposent et les met en œuvre. Ce manager opérationnel est mis à la disposition d’une entité le temps d’une mission précise, généralement pour initier ou accompagner une phase de changement.

Voici quelques exemples de domaines d’intervention du management de transition.

1) domaines d’intervention liés à des projets stratégiques tels que :

  • L’ouverture d’une filiale pays
  • Le lancement d’un nouveau produit
  • Une fusion, acquisition
  • Une restructuration
  • Un transfert d’activité

2) domaines d’intervention liés à des situations d’urgence telles que :

  • Le redressement de filiale / société en retournement
  • L’optimisation de la trésorerie
  • Un climat social tendu
  • Une réorganisation interne
  • Le repositionnement d’un produit afin d’augmenter les ventes


valeur

Valeur ajoutée du manager de transition


Il y a plusieurs facteurs permettant au Management de Transition d’être de plus en plus reconnu par les entreprises comme un nouvel outil managérial à part entière de qualité. Mais le principal réside dans la Valeur Ajoutée du manager de transition. Voici les points significatifs apportés par celui-ci.

Rapidité de mise en œuvre

Le manager de transition est opérationnel très rapidement au sein de l’entreprise.

Ce qui est essentiel quand les contraintes de temps sont primordiales.

Possédant à la fois des capacités de synthèse et d’analyse, il comprend les enjeux de l’entreprise et s’efforce de délivrer des actions concrètes dès que possible.

Expertise

Le manager de transition est souvent sur-dimensionné pour les missions qu'il assume.

Il apporte des compétences et des connaissances inexistantes en interne, répondant ainsi, à un déficit de savoir-faire ou une expertise manquante.

C’est la caractéristique de « l’œil neuf » qui apporte tout de suite un nouvel éclairage, très appréciable dans les entreprises.

Son expérience et son expertise lui permettent d'être productif et d’avoir un impact notable dès le démarrage de la mission, maximisant les chances de succès.

Objectivité

L’indépendance du manager de transition, lui permet une grande liberté d’action et de parole sur le terrain, et surtout une grande objectivité.

Le manager de transition fournit une nouvelle perspective et est capable de se concentrer sur ce qui est fondamental pour l'entreprise.

Il est en mesure de contribuer à la réalisation des objectifs, sans pour autant constituer une menace pour l'équipe de direction en place.

Ne s’intéressant pas à l’objectif de faire carrière, il n’est pas incité à prolonger inutilement sa mission.

Responsabilité

Il est garant des objectifs et contribue au succès de la mission en permettant aux clients d’avoir une tranquillité d'esprit, puisqu’il prouve à chaque étape de la mission, qu’il a le projet bien en main.

Efficacité

L'efficacité opérationnelle du manager de transition, lui donne de la crédibilité et lui permet d’apporter des changements importants au sein d'une entreprise.

Grâce à son expertise et son approche, il participe activement à ajouter de la valeur à l'organisation du client, même si le travail et les décisions à prendre peuvent parfois s’avérer difficiles.

Retour sur investissement

Grâce à ses compétences et à son expertise, le manager de transition aide les entreprises à parvenir à atteindre un objectif, tout en atténuant les risques.

Ce qui engendre un réel "retour sur investissement" pour le client.

La "Value for Money" est tant qualitative que mesurable dans les missions.


partenariat


Pourquoi faire intervenir un cabinet spécialisé?


En principe, il y a trois possibilités pour exercer ce métier : en indépendant par la création de sa propre société, en faisant appel à une société de portage salarial, ou en collaboration avec un cabinet. Les principaux avantages de cette dernière option, sont liés à la structure de soutien qu’elle représente pour le manager et pour les clients.

Valeur de la réputation du cabinet

Un cabinet construit sa réputation en permanence et s’approprie rapidement une image de « marque » représentant un standard de qualité. Ainsi, en travaillant avec un de ces cabinets, le manager profite de leur réputation et de leur accompagnement, ce qui facilite l’obtention de missions. Depuis 2010, il existe une labellisation Bureau Veritas.

Portefeuille des missions

Grâce à son réseau, le cabinet est souvent capable de vous proposer des missions que vous n’auriez pas pu obtenir via votre propre réseau. Par conséquent, le cabinet vous aide à élargir votre portefeuille des missions, ainsi que des contacts.

Suivi de projet

Le manager de transition et accompagné par un conseiller de l’entreprise, qui lui donne du soutien, si nécessaire, et qui offre une perspective indépendante et objective. De plus, il accompagne le manager dans une relation triangulaire client-manager-cabinet.

L’équipe plutôt que l’individu

C’est la possibilité au cabinet d’apporter une équipe pluridisciplinaire face à une situation en entreprise.


Les clés pour une mission réussie

Afin de s’assurer de la réussite d’une mission, il est important de s’attacher à différents points.

Rédaction écrite d’un cahier des charges très précis de la mission

Il permet d’être sûr d’avoir bien assimilé les difficultés rencontrées et les objectifs recherchés par le client. Celui-ci doit reprendre les enjeux, le contexte et l’environnement de la mission, ainsi que les attentes du client en termes d’objectifs et de temps.

Calibrer la solution à mettre en œuvre en fonction du contexte spécifique de l’entreprise.

Cette tache s’effectue dans un second temps et dès l’acceptation du cahier des charges par l’entreprise. L’un des points fondamentaux du cabinet de transition consiste alors à sélectionner, évaluer, référencer et fidéliser les meilleurs managers de transition en amont de la mission, afin de pouvoir faire appel à eux lorsqu’une mission correspondant à leurs compétences se présente. L’évaluation précise des compétences des managers est une étape clé qui nécessite rigueur et compétence du cabinet.

Présenter au client un diagnostic précis de la situation d’urgence accompagné d’un plan d’action.

Celui-ci permet, dans une relation à trois (client, manager, référent du cabinet), de mettre au point et de donner les priorités des différentes actions de la mission, compte tenu de sa durée prévisible par rapport aux objectifs recherchés. Durant le déroulement de la mission, il convient de s’assurer par des points réguliers, de la réalisation des objectifs par le manager, en relation permanente avec le client. C’est l’engagement personnel et l’accompagnement de la mission par l’associé du cabinet jusqu’au bilan de fin de mission, qui va pouvoir maximiser les chances de succès de la mission dans le respect des objectifs attendus par le client.

Effectuer un bilan de fin de mission.

Il validera la réussite de la mission en rappelant au client le point de départ de la mission, les principales étapes intermédiaires et enfin la transmission des dossiers au successeur.

Toutes ces étapes nécessitent beaucoup d’investissement et de temps de la part du cabinet. Les compétences, l’engagement et l’investissement du manager complètent les facteurs clés.


Types de missions

Il existe deux grands types de missions, celles liées au « changement » et les missions de projets.

Les managers de transition interviennent ainsi dans les situations exceptionnelles du type :

  • Lancement de projet stratégique,
  • Changement lié à une fusion ou une acquisition
  • Amélioration de la performance opérationnelle d’un site industriel
  • Retournement au sein d’une filiale ou d’une participation
  • Remplacement un cadre de direction dans l’attente d’un recrutement ou d’une mobilité interne
  • Création de nouvelles activités

Les missions de Management de Transition sont réalisées à 80 % dans les groupes et leurs filiales et à 20 % au sein de PME, principalement par l’intermédiaire de fonds d’investissement (entreprises sous LBO2).

20% des missions se déroulent à l’étranger, avec deux pôles émergents : l’Europe et l’Asie.


Contact

Pour recevoir des informations, merci de remplir le petit formulaire ci-dessous ou rendez-vous sur https://www.2tmanagement.com :

Nom*
Prénom*
Email*
Votre activité* /
message
* Champs obligatoires